Effectuer des vérifications du véhicule



Le candidat doit démontrer qu'il est capable de s'assurer que son véhicule est en état de circuler sans risque.

Il procède à une vérification intérieure portant sur un accessoire, une commande, un témoin, un document à bord ou un élément de sécurité.

Il procède également à la vérification d'un élément à l'extérieur du véhicule. Il se fait généralement en dehors de la circulation pour permettre au candidat de descendre et d’évoluer autour du véhicule en toute sécurité. Pour la vérification pour les feux de stop, le candidat devra demander la participation de l’accompagnateur auprès de l'examinateur. Ensuite, le candidat répond à une question en lien avec la sécurité routière.

Choix du numéro de la question : 

Le choix des vérifications et de la question s’effectue en relevant le nombre indiqué par les deux derniers chiffres du totaliseur du compteur kilométrique du véhicule d’examen. Dans l’éventualité où la question tirée au sort porterait sur un élément qui n’existerait pas sur le véhicule d’examen (par exemple, feu de brouillard), l’expert passe à la question suivante (et ainsi de suite). En cas de panne du compteur kilométrique du véhicule d’examen ou de que la question intervient au début de l'examen, l’expert choisit le numéro des questions.

Attribution des points : 

Si les 3 éléments sont corrects, le candidat aura 3 points.

Sinon 2 points pour 2 bonnes réponses, 1 point pour une bonne réponse.

Si le candidat ne répond pas correctement à aucun élément, il aura 0 point. Ça ne sera donc pas éliminatoire.