Notation




L'inspecteur doit valider des compétences acquises par le candidat par rapport aux situations qu'il rencontre. Il prend en compte les actions bien réalisées et celles qui ne l'ont pas été.

La grille d'évaluation permet d'évaluer différentes compétences : 

Connaître et maîtriser son véhicule Appréhender la route

✔ Savoir s'installer et assurer la sécurité à bord
✔ Effectuer des vérifications du véhicule
✔ Connaître et utiliser les commandes
 

✔ Prendre l'information
✔ Adapter son allure aux circonstances
✔ Appliquer la réglementation
 
Partager la route avec les autres usagers Autonomie – conscience du risque

✔ Communiquer avec les autres usagers
✔ Partager la chaussée
✔ Maintenir des espaces de sécurité
 

✔ Analyse des situations
✔ Adaptation aux situations
✔ Conduite autonome
Courtoisie au volant Conduite économique et respectueuse de l'environnement


La grille d'évaluation est basée sur un barème de 29 points et 2 points supplémentaires. Pour les 3 premières compétences à évaluer, la notation est comprise entre 0 et 3 sauf "savoir s'installer et assurer la sécurité à bord" qui sont compris entre 0 et 2. Pour la conduite en autonomie, le barème est compris entre 0 et 1. Pour les compétences de la courtoisie au volant et la conduite économique, la notation est de + 1. Ce sont des points bonus s'ils sont exécutés parfaitement.

Notation de 3 points à l'erreur éliminatoire  (pour les autres notations, ils sont indiqués dans la fiche directement plus précisément) : 
  • 3 points : la compétence doit être correctement et régulièrement réalisé, ainsi que de maintenir un bon niveau de sécurité. Vu l'expérience limitée du candidat et du contexte; il n'est pas demandé que la prestation soit parfaite.
  • 2 points : le candidat a démontré qu'il savait faire. Mais la compétence a été réalisée de façon irrégulière ou à des niveaux de qualité variable. Quoi qu'imparfaite, il a permis de maintenir un niveau correct de sécurité.
  • 1 point : compétence mal maîtrisée et mise en oeuvre de manière incomplète. Il aurait pu avoir incidence sur la sécurité dans certaines circonstances. Mais la sécurité n'a pas été mise en cause pendant l'examen.
  • 0 point : malgré les signalements répétés de l'inspecteur, le candidat a démontré une incapacité à restituer une composante essentielle de la compétence. Cette incapacité pourrait mettre en cause la sécurité immédiate du véhicule ou des autres usagers, bien que les circonstances de l'examen n'aient pas permis de la révéler.
  • Erreur éliminatoire : action, non action ou comportement dangereux du candidat plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers. Elle entraîne obligatoirement l'échec à l'examen avec ou sans intervention physique ou verbale de l'inspecteur. L'examen est mené à son terme, sauf en cas d'incapacité manifeste et durable du candidat à assurer la sécurité.
  • Fautes éliminatoires : Circulation à gauche sur chaussée à double sens, franchissement d'une ligne continue, circulation sur bande d'arrêt d'urgence ou les voies réservées, non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt, circulation en sens interdit.